fr
Actualités en Andorre Contact meteo

Vous êtes ici » Accueil » Skier en Andorre » Les fêtes de fin d’année » Traditions du Nouvel An et Fête des Rois en Andorre

Traditions du Nouvel An et Fête des Rois en Andorre

Dans la continuité des nombreuses festivités liées à la période de Noël, les paroisses andorranes proposent de multiples animations à l’occasion du changement d’année et de la période de l’Épiphanie. À Andorre-la-Vieille ou du côté de Canillo, d’Ordino, d’Encamp, de La Massana, d’Escaldes-Engordany et de Sant Julia de Loria, la richesse des traditions du Nouvel An et de la Fête des Rois en Andorre attire chaque année les regards et émerveille petits et grands. Découvrons-les ensemble.

Traditions du nouvel an en Andorre

Les 12 grains de raisin

Tradition d’origine espagnole très suivie dans la Principauté, les 12 grains de raisin visent à fêter l’arrivée du Nouvel An en Andorre selon une coutume fortement enracinée dans l’imaginaire collectif.
Elle consiste à manger douze grains de raisin, un par un, au rythme des douze coups de minuit sonnés par l’horloge ! Selon la croyance, les personnes qui parviennent à accomplir ce rituel à temps verront leur année placée sous le signe de la prospérité et de la chance.

Si vous ne la connaissez pas, cette expérience amusante et unique vaut vraiment la peine d’être vécue et partagée en famille ou avec des amis. Nul doute qu’elle vous laissera un magnifique souvenir !
En général, les gens se réunissent sur les places des villes pour vivre ce moment important de la culture andorrane. Les restaurants et hôtels qui organisent des réveillons ne dérogent également pas à la règle !

Les origines de cette croyance du Nouvel An en Andorre

La coutume des 12 grains de raisin est particulièrement célèbre à Madrid, où des milliers de personnes se regroupent chaque année du côté de la Puerta del Sol sous l’horloge de la Casa de Correos, lieu d’une gigantesque fête collective.
Cette habitude remonte au début du 20e siècle. Ses origines n’ont rien du fait religieux, ni même culturel. Elle correspond en réalité à une crise de surproduction de raisin survenue en 1909. Afin d’écouler leurs stocks superflus, quelques ingénieux producteurs eurent l’idée d’inventer cette pratique ! On connaît la suite et son énorme succès qui n’est pas prêt de se démentir, en Espagne comme en Andorre.
À Madrid, il faut aller le 31 décembre à la Puerta del Sol et attendre minuit pour partager avec des milliers de madrilènes cette tradition vieille de presque un siècle !

Les processions


Outre le défilé de Gaspard, Melchior et Balthazar lors de la Fête des Rois les 5 et 6 janvier, plusieurs processions et déambulations sont organisées dans la Principauté aux alentours de Noël et du Nouvel An en Andorre. Il convient de se référer au programme édité annuellement par chaque paroisse. Parmi les événements marquants, citons, entre autres :

Les animations à Sant Julia de Loria

Environ 15 jours avant Noël, le marché réputé qui se tient sur la Grand-place ouvre ses portes, avec son lot d’animations diverses et variées.

Le 26 décembre a lieu la célébration de San Esteve, marquée par le caga tió populaire qui est une ancienne tradition catalane. Les enfants frappent un bois nommé le Tió (voir encadré plus bas) et entament la chanson traditionnelle tout en réclamant des cadeaux. Ont-ils vraiment été sages lors de l’année écoulée ?
Signalons aussi la tenue d’Els Pastorets (les petits bergers), une représentation théâtrale de Noël très suivie qui met en scène la naissance du Christ, au milieu d’un défilé de chars et de cavaliers grimés en Rois mages. Les origines de ce spectacle remontent à celles des drames religieux du Moyen-Âge, les « officium pastorum » (adoration des bergers). Il est joué dans l’esprit de l’œuvre originale créée par Josep M. Folch i Torres.
La Fête des Rois y est célébrée en grandes pompes le 6 janvier, précédée par moult défilés hauts en couleur.

Personnage atypique au cœur des traditions de Noël et du Nouvel An en Andorre, le « Caga Tió » se partage la vedette avec le Père Noël. Morceau de bois ou bûche, le Tió symbolise la fertilité et la nature. Au début du mois de décembre, les familles en choisissent un qui est déposé dans un coin de la maison. Il est protégé et recouvert d’une couverture. Chaque jour, les enfants le nourrissent, avant que le Tió ne leur rende leur gratitude en leur offrant des cadeaux à l’issue d’une petite cérémonie. Les enfants doivent chanter une chanson de Noël avant de taper la couverture et de la soulever. Dans certaines paroisses telles Canillo, Ordino, Andorre-la-Vieille et Sant Julia de Loria, un Tió géant est installé sur la place du village, donnant lieu à une belle fête populaire.

Les festivités traditionnelles de Canillo

À Canillo, les chants de joie de Noël autour d’un feu sont typiques de cette période enjouée et festive. Le 24 décembre, la messe de minuit (Missa del Gall) et la Nuit de Noël (Nit de Nadal) attirent un public considérable.

Les jours suivants sont marqués par la célébration des Jocs de la Neu, des concours et jeux relatifs à l’univers de la neige ainsi que le traditionnel défilé de la Fête des Rois.

Le concert de la nouvelle année

Donné par l’orchestre national classique d’Andorre (ONCA), dirigé par Marzio Conti, le concert ouvre l’année musicale andorrane. C’est un rendez-vous très attendu de nombreux amateurs, notamment au travers de son programme alléchant de valses classiques et contemporaines.
Soutenu par le gouvernement, le concert des valses du Nouvel An en Andorre se tient chaque année à l’auditorium national d’Ordino.

La gastronomie andorrane

Avis aux gourmands et aux gourmets : nous ne passerons pas sous silence la richesse de la gastronomie andorrane, bien présente à l’occasion des fêtes de Noël et du Nouvel An en Andorre !
Bonbons, chocolats, vin chaud et autres seront bien sûr au rendez-vous, de même que la coca (non, pas la boisson gazeuse et sucrée américaine mais un dessert andorran typique !)
La coca de Saint Jean (San Joan) est une brioche souvent fourrée à la crème ou parfumée à l’anis que l’on déguste principalement fin juin et à l’occasion de Noël et du Nouvel An en Andorre. Après tout, pourquoi se priver de ce mets si délicieux ? Surtout, n’oubliez pas de l’accompagner de Moscatell, vin doux sucré également appelé muscat catalan. À consommer avec modération, bien entendu.
Cette période est par ailleurs l’occasion de découvrir certains plats typiques du pays :

  • le tupi : un fromage au lait cru de brebis ;
  • le trinxat : un plat traditionnel à base de choux, de pommes de terre et de lard ;
  • l’escudella, repas populaire de janvier : une soupe épaisse préparée avec du veau, du porc, des carottes, poireaux, haricots et pois chiches ;
  • les charcuteries diverses : donja, bringuera, llonganissa, botifarra, etc.

En résumé, la cuisine andorrane représente la combinaison parfaite de plats montagnards traditionnels et de tendances plus modernes. Nous vous laissons découvrir et juger par vous-même.

Dans le prolongement des festivités de Noël

À l’occasion du Nouvel An et de la Fête des Rois en Andorre, de nombreuses foires et marchés de Noël jouent les prolongations dans toutes les paroisses du pays. Vous aurez l’occasion d’y découvrir des produits d’artisanat, des idées de cadeaux, des éléments de décoration, etc.

Ouverte dès la première quinzaine de décembre, la foire traditionnelle de la Sainte Lucie inaugure la période des marchés de Noël. Elle se tient à Sant Julia de Loria et s’affiche un peu comme le pendant andorran, toutes proportions gardées, de celle de Barcelone, qui se déroule en Catalogne depuis 1786 !
Les foires et marches d’Ordino, de La Massana et d’Andorre-la-Vieille valent aussi largement le détour.

Le marché de Noël qui se tient dans la capitale andorrane ne laissera d’ailleurs pas insensibles vos enfants, qui pourront découvrir grandeur nature, place de la Rotonda, la fable magique des lutins des bois, les Menairons du pic des Meners, au cours d’un voyage fantastique mis en valeur par d’éblouissantes lumières.

Les crèches

Tradition populaire très répandue dans les foyers en Andorre, la représentation de la naissance de l’Enfant Jésus prend l’allure d’une véritable discipline artistique à la maison et aussi dans la rue.

Les crèches andorranes sont de véritables œuvres d’art. En témoigne celle, géante, de Canillo, célèbre dans tout le pays et au-delà de ses frontières.
Ces dernières années, de plus en plus de crèches vivantes fleurissent dans les villes. La première d’entre elles ne date pourtant pas d’hier puisqu’elle aurait été créée par Saint François d’Assise, en Italie, en 1223 ! Ces crèches animées font la joie du public pendant presque un mois, avec, en point d’orgue, la célébration de la Fête des Rois. La crèche vivante la plus ancienne en Andorre est celle d’Engordany, organisée pour la première fois en 1956. Elle jouit toujours d’un grand succès participatif et populaire.

La Fête des Rois, spectacle garanti dans les rues de la Principauté !

Les dates du 5 et 6 janvier attendues avec impatience

C’est tous les ans la même histoire et à chaque fois une réussite : résidents et visiteurs de l’Andorre attendent avec impatience le 5 janvier, date du début du défilé des Rois mages dans les rues de la Principauté.

Comme en Espagne, cette Fête des Rois est célébrée le 6 janvier. Mais dès la veille en Andorre, les habitants revêtent leurs plus beaux costumes folkloriques afin d’accompagner dans un esprit chaleureux et empreint de gaieté la déambulation de Gaspard, Melchior et Balthazar, les bras chargés de leurs somptueux présents destinés à l’enfant divin.

Parmi les manifestations culturelles inscrites au calendrier, la Fête des Rois occupe incontestablement une place à part et constitue un temps fort de l’année.

Défilés, accolades, vin chaud et ambiance festive

Dès le 5 janvier, les défilés animés sont nombreux dans les rues des villes des 7 communes andorranes et la nuit suivante a de quoi ravir tous les membres de la famille, enfants et parents, ainsi que les joyeux noctambules qui ne se privent pas de prolonger ces moments riches en émotions parfois jusqu’au petit matin !

Puis tout le monde se retrouve dans la rue dans une ambiance de bonne humeur garantie, au milieu des accolades et des embrassades. La foule est considérable, emportée par une liesse marquée du sceau du plaisir, de la convivialité et de la fraternité, unique et propre à la Fête des Rois.

Les rues principales d’Andorre-la-Vieille et d’Escaldes-Engordany sont fermées à la circulation afin de laisser place aux Rois mages. Même si la température de l’air n’est jamais très élevée à cette période de l’année, ce n’est un problème pour personne ! L’euphorie du moment (tout comme le chocolat ou le vin chaud !) réchauffe les corps et les cœurs.

Accompagnés de leur cour et de leurs carrosses, les trois Rois mages peuvent désormais évoluer selon leur bon vouloir dans l’ensemble des sept paroisses andorranes.

Les origines de la Fête des Rois

Intervenant juste après les festivités du nouvel an en Andorre, la Fête des Rois est bien sûr liée à la célébration catholique de la naissance du Christ à Bethléem. Cet événement teinté de légende et de mystère s’est depuis longtemps émancipé du carcan religieux pour devenir une réalité incontournable commémorée aux quatre coins du globe dans les pays de tradition catholique, avec plus ou moins de variantes.
Ses explications originelles diffèrent, notamment quant au nom et au nombre de Rois mages présents au chevet du Christ quelques jours après sa naissance. Une chose est certaine : cette Fête des Rois associe le jour de l’Épiphanie (6 janvier) et la visite de ces Rois Mages. Le 6 janvier est d’ailleurs un jour férié dans plusieurs pays d’Amérique Latine, où la culture catholique reste dominante.

Programme de la Fête des Rois 2017 dans les différentes paroisses

Voici un rapide aperçu du programme de la Fête des Rois qui succède aux animations du nouvel an en Andorre. Dès le 4 janvier, Gaspard, Melchior et Balthazar seront bien présents dans les défilés royaux de la Principauté !

Andorre-la-Vieille et Escaldes-Engordany :

  • mercredi 4 janvier, 18 h : annonce de l’arrivée des Rois mages puis défilé dans les rues des deux villes ;
  • jeudi 5 à midi : le messager royal viendra récupérer les lettres des enfants sur la place Coprinceps à Escaldes-Engordany ;
  • jeudi 5, 18 h : nouveau défilé des Rois mages et de leur suite royale (600 personnes !) dans les rues et sur les places d’Andorre-la-Vieille et Escaldes-Engordany, plus précisément de la plaça dels Dos Valires d’Escaldes-Engordany à la plaça del Poble d’Andorre-la-Vieille (arrivée à 20 h 30.)
    Canillo :
  • 5 janvier : défilé de la paroisse de Canillo à 18 h. La suite royale effectuera le parcours à cheval dans les rues de la ville. Arrivée prévue au Palau de Gel.
    Encamp et Pas de la Case :
  • 5 janvier : à partir de 18 h, les Rois mages défileront dans les rues de la ville d’Encamp, jusqu’à la plaça dels Arinsols. Au Pas de la Case, ils arriveront en carrosse au Centre des sports de la ville, après une descente aux flambeaux sur les pistes de ski (prévue à 18 heures.)
    Ordino :
  • 5 janvier : à partir de 19 h, les Rois mages assisteront à la représentation des Pastorets, donnée par les enfants de la paroisse au Centre des Congrès (ACCO). Ils se rendront ensuite en carrosse jusqu’à la Plaça Major. Gâteaux et chocolats seront distribués au public !
    N’oubliez pas le concert des valses, le dimanche 1er janvier à l’Auditorium national. Début : 19 heures. Au programme : des pièces classiques de Johan Strauss, Franz von Suppé, Tchaïkovski et Gerónimo Gimenez côtoient les valses du grand écran de Nino Rota et Maurice Jarre.
    La Massana :
    5 janvier : défilé des Rois mages à partir de 17 h dans les rues du village. Arrivée sur la Plaça de les Fontetes et rencontre avec les enfants.
    Sant Julia de Loria :
  • 5 janvier : les Rois mages se présenteront à l’Enfant Jésus devant la Casa Comuna puis se rendront au Centre culturel et des congrès afin de récupérer les lettres déposées dans la boîte aux lettres par les enfants.

Bon réveillon et bonnes fêtes du Nouvel An en Andorre !

Nos meilleures offres

Suivez nous sur Instagram @rendezvousenandorre