fr
Actualités en Andorre Contact meteo

Vous êtes ici » Accueil » La Principauté d’Andorre » Histoire, politique et économie » Gouvernement et institutions

Les institutions et le gouvernement andorrans

Le gouvernement andorran est arbitré par deux co-princes : l’évêque d’Urgel et le président de la République française . Modérateurs du pouvoir public ces co-princes représentent l’indépendance de l’Andorre et garantissent les bonnes relations avec les états voisins. Les pouvoirs exécutif et législatif sont respectivement assumés par le gouvernement et le Consell General d’Andorre. Le territoire andorran est structuré en sept divisions administratives, appelées paroisses, l’équivalent des communes françaises.

Le Gouvernement de la Principauté d’Andorre

Le Gouvernement d’Andorre, qui détient le pouvoir exécutif est chargé de la politique nationale et internationale de la Principauté, ainsi que de l’administration de l’État.

L’administration générale

Le Chef du Gouvernement, élu par le Conseil Général andorran et nommé par les coprinces, désigne ses ministres. Aux dernières élections nationales en mars 2015, Monsieur Antoni Marti Petit a été réélu pour un mandat de quatre ans. Le Gouvernement détient le pouvoir exécutif de l’état et met en pratique les lois approuvées par le Conseil Général.

Antoni Marti Petit

Les fonctions gouvernementales andorranes

Le Gouvernement andorran a pour fonction de :

  • Orienter l’action de l’administration publique de l’état.
  • Déterminer et diriger la politique nationale.
  • Prendre des mesures en matière de politique internationale.
  • Diriger les services de police.

Le Conseil Général andorran

Les origines de ce Parlement remontent au conseil de la Terre créé en 1419 et réformé en 1866.

Une représentation populaire

Ce Parlement est monocaméral, c’est à dire composé d’une seule chambre de 28 membres. Ces élus sont la représentation mixte et paritaire de la population nationale et des sept paroisses. La moitié de ses membres est élue par circonscription nationale, l’autre moitié par paroisse, à raison de deux conseillers par paroisse.

Le gouvernement et les institutions Andorranes

Les missions du Conseil Général dans la gouvernance d’Andorre

Le Conseil Général détient le pouvoir législatif. Ses attributions sont les suivantes :

  • Rédiger et approuver les lois.
  • Nommer le chef du Gouvernement d’Andorre.
  • Approuver le budget du Gouvernement.
  • Réguler et contrôler l’action du Gouvernement.

Les administrations locales

Le territoire andorran est divisé en sept paroisses dont l’ordre protocolaire est :

  • Canillo,
  • Encamp,
  • Ordino,
  • La Massana,
  • Andorre-la-Vieille,
  • Sant Julià de Lòria,
  • Escaldes-Engordany.

Andorre-la-Vieille est la capitale du pays où se trouve le siège du Gouvernement d’Andorre. Ces communes détiennent la puissance politique et font le jeu électoral.

Andorre La Vieille

Les gestionnaires de ces administrations

Un consol équivalent du maire en France, dirige chacune de ces paroisses, dans un bâtiment administratif appelé Comu, l’équivalent de nos mairies françaises.
Chaque Comu a autorité sur la réglementation locale et administre sa paroisse, gère le budget et les affaires courantes. Les élections communales ont également lieu tous les 4 ans, mais à une autre date que celle des élections nationales.

Les élections nationales 2015 reconduisent le Gouvernement en place

Depuis 2011, la coalition de la droite andorrane Démocrates pour Andorre est majoritaire au Parlement. Reconduit dans ses fonctions lors des élections nationales du 1er mars 2015, Antoni Marti, chef de file du parti, se veut un homme politique fédérateur.

Les résultats des élections de 2015

Lors de ces dernières élections du gouvernement, les Démocrates pour Andorre ont obtenu 37,03% des voix gardant ainsi la majorité au Parlement avec 15 députés sur 28. Le parti Libéral d’Andorre arrive en seconde position avec 8 députés siégeant au Conseil Général. Les parti Social-Démocrate et Démocratie Sociale et Progrès ont respectivement 3 et 2 représentants au Parlement.

La politique extérieure

L’action gouvernementale d’Antoni Marti s’inscrit actuellement dans le prolongement de sa politique menée pour aligner la fiscalité de l’Andorre sur les normes européennes.

Représentation diplomatique du Gouvernement d’Andorre

Andorre entretient des relations diplomatiques avec 129 États. Un traité signé en 1993 avec la France et l’Espagne, lui garantit une protection en cas de menace ou de violation de sa souveraineté et de son territoire.

L’Andorre a des ambassadeurs résidents accrédités :
  • En Espagne,
  • en France,
  • en Belgique
  • aux États-Unis.

La Principauté et les organismes européens et internationaux

La principauté d’Andorre est présente dans 22 organismes internationaux. Elle est membre des Nations Unies depuis le 28 juillet 1993. Du 9 novembre 2012 au 31 mai 2013, l’Andorre a présidé le Conseil de l’Europe, axant ses priorités d’action sur la promotion et la défense des Droits de l’Homme.

Nos meilleures offres

Suivez nous sur Instagram @rendezvousenandorre