fr
Actualités en Andorre Contact meteo

Vous êtes ici » Accueil » Investir, s’installer en Principauté » S’expatrier en Andorre » Louer un logement en Andorre

Louer un logement en Andorre

Montagneuse par essence, la Principauté dispose bien logiquement d’un parc immobilier restreint. De nombreux points sont à prendre en compte lors d’une installation, que vous souhaitiez acheter ou louer un logement en Andorre. Zoom sur la location...

Comment trouver un logement en location en Andorre ?

La contrainte de l’éloignement

Lors d’une expatriation, la recherche d’un premier logement est souvent une priorité. La démarche est rendue d’autant plus difficile que, dans une grande majorité des cas, vos premières recherches de logement à louer en Andorre se font à partir d’un autre pays. Si vous ajoutez à cela la méconnaissance des lieux et la barrière de la langue (Le catalan et l’espagnol) l’exercice peut sembler périlleux ! L’Andorre ne déroge pas à la règle soyons clair !

Les sites d’annonces immobilières andorrans

La barrière de la langue

Ils sont nombreux : français, espagnols et andorrans bien sûr, la proximité des frontières expliquant leur multiplicité. Bien évidemment les offres les plus nombreuses sont issues des sites d’annonce immobilières andorrans et espagnols et les annonces sont majoritairement rédigées en catalan ou en espagnol. Il est important de préciser que le catalan est réellement différent de l’espagnol et qu’un dictionnaire* sera nécessaire pour approcher les subtilités des descriptifs proposés et filtrer votre recherche de bien en location en Andorre. La navigation sur ses sites est assez similaire aux sites français existants même si dans une majorité des cas les nombreuses bannières publicitaires viennent “gêner“ la consultation.

* A toutes fins utiles, nous vous suggérons le service de traduction en ligne de Google.

Des photos pas toujours fiables

Une fois la “vingtaine“ de termes techniques maitrisée, vous serez étonnés par la mauvaise qualité générale des photos et les angles de prise de vues. Il est ainsi très difficile de se faire une idée précise des biens proposés à la location tant il existe très souvent une grande différence entre les photos et la réalité. Bien entendu il y a des exceptions mais ce constat est assez général. Cela ne facilite en rien votre tâche puisqu’un bien très “moyen“ sur un site en terme de rendu photo, peut-être beaucoup plus séduisant en réalité, expérience vécue par tous les membres de Rendez-vous en Andorre ! Il est alors essentiel de prévoir un séjour pour visiter les biens sélectionnés, à moins de disposer d’un contact sur place pouvant vous donner un avis concret, quitte à faire d’autres photos.

Des mises à jour aléatoires

Néanmoins le plus gros problème réside dans la réalité de la disponibilité des logements andorrans proposés à la location ou à la vente sur les différents sites concernés. Dans de très nombreux cas, les biens proposés ne sont plus disponibles et restent pourtant de nombreuses semaines présents dans les annonces. Cela complique d’autant plus le travail de prospection qu’il est nécessaire de contacter les agences pour valider la disponibilité des biens. A noter que bien que le français soit parlé par une grande majorité des Andorrans, tous les contacts en agence immobilière ne le maitrisent pas obligatoirement parfaitement, cela est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’annonces postées par des particuliers.

Ce qu’il faut prendre en compte dans les annonces

Mètres carrés annoncés contre mètres carrés réels

En terme de législation locative, l’Andorre n’est pas soumise aux mêmes règles qu’en France. Cela se retrouve à plusieurs niveaux et en particulier dans l’établissement de la surface locative. Ainsi les M2 habitables déclarés dans les annonces intègrent très souvent tous les espaces : terrasse, comble, garage, jardin, ascenseur, etc. Inutile de préciser que les déconvenues sont réelles. Pour autant pas de volonté de tromper le futur locataire juste une “culture différente“ et des lois moins “pointilleuses“ qu’en France (Cf. Loi Carrez). Pour exemple, de nombreux garages sont transformés en pièce à vivre…Il est donc indispensable de se faire préciser très exactement les surfaces réelles habitables, voire à les mesurer sur place car il n’existe pas de documents officiels.

Garage et parking

L’Andorre bénéficie d’un enneigement exceptionnel… et de conditions hivernales dures et longues. Conséquence directe, il n’est pas question de laisser sa voiture dehors et cela oblige de disposer d’une ou plusieurs places de parking. Ce point est précisé dans toutes les annonces de location en Andorre, ce qui confirme son importance si vous en doutiez ! Le problème est aggravé dans le cas de biens situés dans des villages de montagnes où les routes escarpées et peu larges ne permettent pas de garer sa voiture dehors. Si la majorité des biens en dispose, il est indispensable de visiter les places attribuées au bien visité car, construction “montagnarde oblige“ : les terrains sont rares et les espaces limités ! De fait, les manœuvres pour garer et sortir sa voiture peuvent être laborieuses, pour autant que votre voiture ait des proportions copieuses. Si vous sélectionnez un logement en location à Andorre la Vieille, les parkings couverts sont nombreux et les abonnements à l’année raisonnables : de 60 à 90 euros par mois selon le standing du parking et la place attribuée (Placement libre ou fixe).

Type de chauffage

L’hiver étant long et froid, il est indispensable de vérifier la bonne isolation du logement que vous désirez louer en Andorre, ainsi que le type de chauffage proposé. Cela reste particulièrement important pour les maisons isolées et les vieilles bâtisses traditionnelles (Appartement et maison). L’idéal, si le bien est occupé, reste d’échanger avec l’ancien locataire. Il n’existe pas dans la législation andorrane l’obligation de présenter un bilan énergétique comme en France, et il est donc difficile d’avoir un avis objectif sur les futures consommations.

Exposition du logement

Composée de nombreuses vallées, l’Andorre malgré un ensoleillement important ( Plus de 300 jours à l’année annoncés !) ne dispose pas que de biens avec une exposition “plein sud“ ! Si cela est moins génant l’été, l’hiver une bonne exposition au soleil est importante. Les prix des locations varient donc selon la localisation, l’étage et les versants des vallées. Il est important également, au-delà de l’exposition même, de constater sa réalité. En effet selon la situation du bien et les hauteurs des sommets environnants même un bien exposé plein sud ne bénéficiera pas pour autant d’un ensoleillement exceptionnel.

Les loyers

Les grandes surfaces tels les T4, T5 sont plus rares à la location en Andorre, attention d’ailleurs sur les dénominations ! Pour exemple, un T4 sur certaines annonces immobilières en Andorre comprend toutes les pièces et pas seulement les pièces principales comme en France ! L’encadrement des loyers de location n’existe pas en Andorre et les prix sont à l’initiative et souvent à l’humeur du propriétaire. Ils peuvent d’ailleurs évoluer en “live“ durant la négociation que cela soit à la baisse comme à la hausse, si plusieurs candidats sont en lice (Une expérience vécue !). Comme expliqué, localisation, situation, qualité du bien et surfaces font la différence pour des loyers assez raisonnables en général. Les jardins se paient par contre au prix fort compte tenu de l’absence de terrain ! Il est préférable souvent de se “contenter“ d’une terrasse/jardin plutôt que de chercher à tout prix le bout de verdure.

Zoom sur l’immobilier en Andorre

Dans quelle paroisse de la Principauté s’installer ?

Rendez-vous en Andorre abordera très bientôt la question des différents lieux d’habitation possibles en Andorre. Classiquement, les familles avec enfants s’organiseront autour des établissements scolaires existants. Pour les couples, moins d’impératifs évidemment. Encore une fois, les périodes hivernales sont à prendre en compte. Si l’Andorre est organisée pour accueillir dans les meilleures conditions ses 8 millions de touristes annuels, dont une grande partie pendant les vacances d’hiver, toutes les routes ne sont pas dégagées avec la même cadence. Aucun problème dans les “grandes villes“ et sur les routes menant aux différentes stations de ski andorranes, plus aléatoire sur certaines zones de l’avis même des Andorrans qui ont l’obligation de rouler en pneus neige sous peine d’amende à partir de mi-novembre ! Attention également aux incidences de la circulation en hiver. L’Andorre étant traversée par une route unique de la France vers l’Espagne, le matin et le soir il n’est pas rare d’être bloqué dans des embouteillages importants. Si les vacanciers ont le ‘temps“ de patienter, dans le cas d’un expatrié les temps de transport pour se rendre au bureau, voire récupérer les enfants à l’école, s’en trouvent particulièrement rallongés.

Types de logement disponible à la location en Andorre

Si la principauté dispose de nombreux biens libres du fait de la crise économique récente en Espagne et au Portugal (Estimation souvent annoncée : 3.000 logements libres), leurs situations, leurs surfaces, leurs équipements jusqu’à leurs décorations ne correspondent pas obligatoirement aux critères classiques français. Les grandes surfaces (au-delà de 150m2) sont plutôt rares et assez onéreuses. Cela est d’autant plus vrai avec les maisons, qui rareté des terrains oblige, sont très vite louées. L’on peut trouver des maisons isolées avec de belles surfaces mais leur localisation peut poser de vrais problèmes durant les mois d’hiver du fait de l’enneigement important constaté. Il existe également des maisons grand luxe mais avec des loyers très importants (De 3.000 à 6.000 euros…). Même si les nouvelles constructions en Andorre prennent désormais en compte les exigences des marchés européens et les critères esthétiques, beaucoup de biens disponibles sont “typés à l’espagnole“ dans la distribution des pièces et des espaces, ainsi que dans le choix des matériaux utilisés (Carrelage, marbre, bois, etc…). En résumé les biens dits de style “contemporains“ sont plus rares.

Conditions de location

Pour louer un bien en Andorre, nul besoin d’avoir sa carte de résident généralement ! Des papiers français suffiront. Nul besoin également de feuilles de paie ou d’avis d’imposition. Par contre il est indispensable de détenir un compte en banque andorran. Sans ce sésame pas de possibilité de louer un quelconque bien. Le compte lié doit simplement être crédité des sommes engagées. Le système de commission est sensiblement identique à la France : 1 mois de commission pour l’agence, 2 mois de caution et le mois en cours à verser. Selon les agences et les biens, les mois de caution peuvent varier. Les loyers sont ensuite prélevés directement sur votre compte. Le logement doit bien entendu être assuré au préalable (les banques proposent des assurances habitation) et vous êtes tenu d’avoir un contrat d’entretien si le chauffage est assuré par une chaudière. Les démarches pour l’électricité et l’eau sont similaires à la France, à partir du moment ou vous détenez un compte bancaire andorran.

Bon à savoir

Les agents immobiliers andorrans

Compte tenu de l’absence d’une législation précise sur les ventes et les locations en Andorre, les agents immobiliers bénéficient d’une certaine liberté d’action. Il est donc crucial de vérifier les points essentiels dans le détail, ainsi que les conditions contractuelles proposées. La langue officielle étant le catalan (documents officiels compris) il est difficile sans une aide extérieure de gérer objectivement une transaction de A à Z. Comme dans toute négociation il est indispensable de faire noter dans le contrat de location les éventuels points nécessitant une révision avant votre emménagement (nouvelles peintures, réparations éventuelles, etc…).

Il n’y a pas que les agents immobilier qui peuvent louer un hébergement en Andorre !

Les agents immobiliers ne sont pas tous des professionnels habilités. Il est fréquent que des “agents“ utilisent le statut d’une tierce personne pour exercer et ouvrir une agence. La chose est légale et encadrée en Andorre mais il existe des mauvaises pratiques comme dans tout pays. Attention il n’est pas rare que différents agents immobiliers soient mandatés sur le même bien et que les “commissions“ soient partagées, une pratique également classique et semble-t-il légale en Andorre. De nombreux résidents français sont désormais présents dans les agences immobilières ce qui facilite les démarches et la compréhension des habitudes locales.

Gare aux surprises !

Ces précautions n’empêchent pourtant nullement les surprises. Pour exemple, un membre de l’équipe Rendez-vous en Andorre a loué une maison neuve qui ne disposait pas de l’autorisation de location de la part du service du gouvernement. Cette situation a duré près de 3 mois avec les risques inhérents (compteur électrique de chantier, problèmes d’assurance dans le cas d’un accident) ! Ni l’agence, ni le propriétaire n’ont mis au courant le futur locataire lors de la signature du contrat.
Pas de généralisation pour autant, de nombreux expatriés n’ont eu aucun problème mais l’absence d’encadrement législatif poussé doit inciter les futurs expatriés à “border“ toutes les démarches contractuelles.

Très bientôt deux nouveaux articles sur les différents choix de localisation lors d’une installation ainsi que sur l’achat immobilier en Andorre.

Nos meilleures offres

Suivez nous sur Instagram @rendezvousenandorre