fr
Actualités en Andorre Contact meteo

Vous êtes ici » Accueil » La Principauté d’Andorre » Actualités du pays » Voyager en Andorre : les différents moyens de transport

Voyager en Andorre : les différents moyens de transport

S’il est possible de se rendre dans la Principauté par différents moyens (bus, train, voiture et même avion !), les moyen de transport pour voyager en Andorre une fois à destination sont pluriels : voiture, bus, taxi, moto, vélo… Découvrons ensemble les commodités relatives à chaque catégorie de transport.

Voyager en Andorre en voiture , le meilleur moyen de se déplacer en Principauté

Pour voyager en Andorre et découvrir le pays à votre rythme, la voiture représente sans aucun doute le meilleur moyen de transport. Vous aurez ainsi tout loisir de vous déplacer librement sans vous soucier des horaires pratiqués par les organismes de transports en Andorre, publics ou privés.
Si vous arrivez dans la Principauté par le rail, le bus ou l’avion, vous aurez la possibilité de louer une voiture une fois sur place.

La conduite lors d’un voyage en Andorre

Visiter l’Andorre par la route ne pose a priori aucun problème. La Principauté peut s’enorgueillir de posséder d’excellentes infrastructures en la matière et la signalisation évidente permet de se repérer sans mal au premier coup d’œil.
Les autorités ont réalisé d’importants investissements dans le réseau routier et la qualité est au rendez-vous. Vous roulerez ainsi sur de belles routes goudronnées jusque dans les recoins les plus cachés du pays. Celles-ci sont larges et les sections à trois ou quatre voies sont nombreuses.

Les multiples rocades et tunnels (dont celui d’Envalira, près de la frontière avec la France, qui évite la montée jusqu’au sommet du col) permettent en outre de gagner un temps précieux, même s’il faudra se méfier des bouchons (vite résorbés) dans la capitale, Andorre-la-Vieille, aux heures de pointe le matin et le soir, ainsi qu’à la belle saison.

Attention aux piétons !

Gare aux passages piétons lorsque vous voyagez en Andorre : si les automobilistes andorrans sont très courtois vis à vis des autres véhicules, ils le sont encore plus lorsqu’il s’agit de respecter les piétons. Aussi ils ne manquent pas de s’arrêter dès que l’un d’eux manifeste son intention de traverser une route. De fait, étant prioritaires, les piétons ont pris l’habitude de traverser sur les passages, sans se soucier des automobilistes.

Quid des parkings ?

Lorsque vous voyagez en Andorre en dehors des villes, de vastes aires de stationnement vous accueillent afin de faire une halte pour profiter de panoramas somptueux.
Attention par contre aux visites intra-urbaines : si les parkings (souterrains ou aériens) ne manquent pas, ils sont tous payants, bien que nombre d’entre eux restent gratuits pendant les 30 premières minutes.
Dernier conseil : n’oubliez pas de prévoir les pneus contact ou les équipements spéciaux (chaînes) lors de la saison hivernale où la glace et la neige, comme dans toute région montagnarde, peuvent vite s’avérer problématiques sur la route.

Le bus et les transports inter-urbains andorrans

Voyager en Andorre par le biais des transports publics

Si vous comptez voyager en Andorre par le biais des transports publics, sachez que le réseau est très bien développé, tant vers les pays frontaliers (France, Espagne) qu’à l’intérieur du pays.
Les 6 lignes inter-urbaines créées par la Cooperativa Interurbana Andorrana sont excellemment complétées par le service d’autobus Hispano Andorrana, quelques lignes municipales propres à chaque paroisse ainsi que les skibus et navettes gratuites en hiver afin de gagner les stations de sports d’hiver. Toutes les paroisses andorranes se retrouvent ainsi connectées, les arrêts principaux étant le plus souvent situés dans les grandes artères de chaque ville.
Les tarifs restent très raisonnables, d’autant que des abonnements à prix réduit sont disponibles. Les titres de transport à l’unité peuvent être acquis directement en montant dans le bus.
Signalons que chaque paroisse dispose en outre d’un service de transport en commun qui lui est propre, permettant ainsi de relier les petites localités non desservies par les lignes principales.

En Andorre, les bus circulent de 7 h à 21 h.

Les lignes de bus inter-urbaines en Andorre

Ligne 1 : Sant Julia de Loria - Escaldes-Engordarny
Ligne 2 : Andorre-la-Vieille - Encamp
Ligne 3 : Andorre-la-Vieille - Soldeu
Ligne 4 : Andorre-la-Vieille - Pas de la Case
Ligne 4 Bis : Andorre-la-Vieille - Pas de la Case
Ligne 5 : Andorre-la-Vieille - Arinsal
Ligne 6 : Andorre-la-Vieille - Ordino
Ligne 6 Bis : Escaldes-Engordany - Ordino

Bus Express

Voyager rapidement en Andorre est possible grâce à cet itinéraire reliant Sant Julia de Loria à Andorre-la-Vieille/Escaldes-Engordany. Il correspond à la ligne la plus rapide du pays, son parcours empruntant les routes secondaires, moins fréquentées, pour éviter les centres urbains parfois soumis à un trafic important.

Les taxis

Il existe dans la principauté un réseau de taxis opérationnel si vous souhaitez voyager en Andorre. Ce dernier fonctionne surtout à partir des grandes artères des villes et des lieux d’intérêt majeurs.
Les arrêts principaux se situent dans la célèbre avenue Meritxell, l’avenue Tarragone et l’avenue Carlemany, à Andorre-la-Vieille, ainsi que près de l’hôpital Nostra Senyora de Meritxell à Escaldes-Engordany, paroisse qui jouxte la capitale.

Si les taxis circulent en général entre 7 h du matin et 21 h le soir, un service de garde reste ouvert toute la nuit, sur commande.

Quelques compagnies (24h/24h) :

Taxis Y Transfers Andorra
La Massana
+376 348 877

Taxi Altitud Pas De La Casa
Pas de la Casa
+376 352 507

Notons que certaines entreprises privées de transport proposent le voyage en Andorre, en taxi, à partir de Toulouse ou de Barcelone pour un prix minimal de 250 euros.

Le cyclotourisme : un must !

Voyager à vélo en Andorre : le rêve de tous les cyclistes, ou presque, et pas seulement des professionnels qui courent la Vuelta ou le Tour de France (Le Port d’Envalira et ses 2 409 mètres d’altitude a déjà vu se succéder différentes étapes de ces deux épreuves majeures.)
Emprunter les routes andorranes à bicyclette pour le plaisir permet de découvrir de magnifiques paysages tout en flânant dans une atmosphère douce et presque toujours ensoleillée !
Afin de profiter au maximum du pays, pas besoin de s’appeler Merckx ou Hinault : les itinéraires adaptés à toute la famille sont nombreux, même si les sportifs les plus aguerris pourront tester leur endurance sur les cols les plus raides !

VTT de descente et remontées mécaniques

Et pour le côté loisir et ludique du vélo, les bike parks de Vallnord (La Massana) et de Grandvalira Soldeu vous garantiront des sensations fortes, pour peu que vous disposiez d’un VTT de descente. Nombre de téléphériques restant ouverts tout l’été à l’attention des VTTistes, l’Andorre, et tout particulièrement La Massana regorge de loueurs de VTT en tout genre, même électriques !

N’oublions pas non plus les balades à vélo agréables en ville, ce moyen de transport se montrant par exemple très pratique pour une après-midi shopping réussie !

Le paradis des motards

Voyager à travers l’Andorre en moto lorsque arrive la belle saison est un passe-temps de plus en plus prisé par les amateurs de grosses cylindrées et de deux-roues venant des quatre coins de l’Europe.

Tout pour la moto !

Il faut dire que le pays offre un réseau routier magnifiquement entretenu et surtout, la découverte de paysages grandioses à travers la montagne et les cols pyrénéens. Le boom de la moto en Andorre coïncide avec l’explosion des ventes au milieu des années 1980.

À ce propos, s’il vient à vous manquer quelque équipement routier, ou même carrément un véhicule, les nombreuses enseignes andorranes spécialisées dans la vente de motos et accessoires (et de voitures) vous permettront de réaliser d’excellentes affaires grâce à la fiscalité avantageuse et à la compétitivité des prix (parfois de 40% inférieurs à ceux pratiqués en France !)

Lorsque vous prendrez la route sur votre cylindrée, veillez par contre à respecter scrupuleusement le règlement des usagers. Comme dans beaucoup de pays, les autorités andorranes sont intransigeantes en la matière, et c’est bien normal. Le respect de chacun assure la sécurité de tous ! Les excès de vitesse tentants dans les descentes et autres franchissements de lignes blanches, même lorsque la voie semble dégagée sont donc à proscrire absolument lors d’un voyage à moto en Andorre.

Attention aux plaques dégouts !

Amis motard, soyez prudents car les services de voirie andorrans ont la manie de placer des plaques dégouts en sortie de virage.

Et l’avion alors ??

Pour voyager en Andorre en avion, plusieurs possibilités

L’Aéroport d’Andorre : à la Seu d’Urgell

L’aéroport officiel de l’Andorre se situe en fait en Espagne, juste de l’autre côté de la frontière andorrane, à la Seu d’Urgell. Voici déjà plusieurs années que son exploitation commerciale se résume à quelques tentatives peu concluantes. Modeste, l’aéroport d’Andorre ne peut accueillir de gros appareil de type Airbus, mais des avions d’à peu près 50 places. Si la direction commerciale de l’Aéroport d’Andorre œuvre à pouvoir proposer dès cet hiver des vols Paris-Andorre, Barcelone-Andorre, Palma-Andorre et Madrid-Andorre, rien n’est encore fixé, rien n’est encore gagné ! En contact avec l’aéroport d’Andorre, nous vous communiquerons bien entendu tous les détails des vols, dès qu’ils seront programmés.

Vols pour Toulouse ou Barcelone ?

La solution actuelle pour voyager en Andorre par avion est d’atterrir à Barcelone ou à Toulouse, les deux aéroports les plus proches de la Principauté. Des navettes régulières effectuent la liaison plusieurs fois par jour avec l’Andorre. Le trajet en car dure en général entre 3 et 4 heures.

Pour plus d’infos et pour découvrir les horaires, voici les coordonnées de la compagnie Andorra By Bus :

Site de réservation Andorra by Bus
+376 803 789
+34 973 984 016

Nos meilleures offres

Suivez nous sur Instagram @rendezvousenandorre